Chroniques / Reviews

Sois sage, Reine-May – Colline Hoarau : ☆☆☆☆

33980271Titre : Sois sage, Reine-May
Auteure : Colline Hoarau
Publication : 2016
Genre : littérature contemporaine
Édition lue : Dédicaces
Nombre de pages : 119
Statut : lu du 10/04/18 au 11/04/18
Note : 4/5
Obtenir un exemplaire

 

Synopsis : À dix ans, Reine-May quitte son île, la Réunion, pour être adoptée par un couple de Bretons dans le Centre Bretagne, à Sainte-Tréphine. Quelques années plus tard, elle reçoit une lettre. Elle doit venir régler des affaires dans l’Océan Indien. C’est un voyage dans le temps dans deux univers différents : la Bretagne et la Réunion. Le lecteur plonge dans les charmes de ces régions éloignées.
Reine-May a un secret que nous serons amenés à deviner et à découvrir. Ce troisième roman de l’auteure est entraînant, oscillant entre la découverte et l’émotion. Bon voyage à ceux qui auront la chance de le commencer !

Critique : Sois sage, Reine-May est, au premier abord, un roman qui peut paraître léger, nous présentant une petite fille qui quitte son île natale pour rejoindre la Bretagne, mais nous avons finalement affaire à un récit fort et poignant, au dénouement en partie inattendu. En effet, le départ de Reine-May de la Réunion pour la Bretagne cache un lourd secret, que nous allons découvrir à la toute fin seulement. Ce suspense est mis en avant aussi bien dans le fond que dans la forme du récit. A chaque fin de chapitre, les pensées de Reine-May nous sont dévoilées en italique et nous poussent à croire qu’un élément, encore inconnu au lecteur, est à l’origine de toute cette histoire. Cela nous encourage à poursuivre notre lecture pour en savoir plus, mais l’écriture est parfaitement maîtrisée et nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Effectivement, les chapitres ne nous en disent pas trop sur le secret de Reine-May, mais nous présentent plutôt son quotidien en Bretagne, sa volonté malgré les difficultés de s’adapter à cette nouvelle culture et ses souvenirs de la Réunion. C’est une lecture qui nous invite au voyage, à découvrir deux cultures presque opposées et qui, pourtant, se rassemblent grâce à Reine-May. Cela est décrit avec justesse par l’auteure, qui met l’accent sur les descriptions plus que sur les actions. Ce sont les émotions et les ressentis des personnages qui sont mis en avant, pour cueillir le lecteur et aborder la mixité des cultures directement de l’intérieur.
J’ai également beaucoup apprécié les protagonistes, notamment Reine-May, Mamm Gozh, Tad-Kozh et Mémé. Tous sont touchants et donnent une certaine profondeur et intimité au récit. On éprouve de l’empathie pour eux, comme s’ils faisaient partie de notre propre famille. On comprend que ce n’est pas évident pour eux de dévoiler leurs sentiments, que ce n’est pas par fierté mais par pudeur qu’ils les cachent et que cela ne retire en rien l’affection qu’ils ont les uns envers les autres. Ces relations donnent vraiment du relief à l’histoire et sont, à mes yeux, aussi importantes que l’intrigue principale pour rendre le roman si émouvant.
Enfin, même si j’avais découvert en partie le secret de Reine-May au cours de ma lecture, j’ai été surprise par le dénouement final. Je ne m’attendais pas à une telle révélation et cela n’a fait qu’accroître ma volonté de partager cette lecture avec vous. Alors si vous n’avez pas encore lu Sois sage, Reine-May, n’attendez plus !

Également de Colline Hoarau : L’adieu à Lila + Notre vie à trois + Peut-on tout réparer ?

Publicités

11 réflexions au sujet de “Sois sage, Reine-May – Colline Hoarau : ☆☆☆☆”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s